Ecoute toi :Réflexologie, Aromathérapie et Bien être

Reflexologie
Conseil en aromatherapie. Conseiller fleurs de bach
Massages ayurvediques
sur rendez-vous

soins de bien être et de rééquilibrage énergétique par la réflexologie auriculaire,la réflexologie plantaire, l Praticien en aromathérapie , olfactothérapie..Fleurs de Bach..SUR RENDEZ VOUS

Aimer...

Faire sans cesse l'effort de penser
à qui est devant toi,
lui porter une attention réelle, soutenue,
ne pas oublier une seconde
que celui ou celle avec qui tu parles
vient d'ailleurs, que ses goûts,
ses pensées et ses gestes
ont été façonnés par une longue histoire,
peuplée de beaucoup de choses et
d'autres gens que tu ne connaîtras jamais.

Te rappeler sans arrêt que celui ou celle
que tu regardes ne te doit rien.

Cet exercice te conduit
à la plus grande jouissance qui soit:
Aimer celui ou celle qui est devant toi,
l'aimer d’être ce qu'il est, une énigme,
et non pas d’être ce que tu crois,
ce que tu crains, ce que tu espères,
ce que tu attends, ce que tu cherches,
ce que tu veux."

Christian Bobin

Astuces de Grands-Mères

Les 4 accords Toltèques !

À peine la journée commencée et ... il est déjà six heures du soir.
A peine arrivé le lundi et c'est déjà vendredi.
... et le mois est déjà fini.
... et l'année est presque écoulée.
... et déjà 40, 50 ou 60 ans de nos vies sont passés.
... et on se rend compte qu’on a perdu nos parents, des amis.
et on se rend compte qu'il est trop tard pour revenir en arrière ...
Alors... Essayons malgré tout, de profiter à fond du temps qui nous reste...
N'arrêtons pas de chercher à avoir des activités qui nous plaisent...
Mettons de la couleur dans notre grisaille...
Sourions aux petites choses de la vie qui mettent du baume dans nos cœurs.
Et malgré tout, il nous faut continuer de profiter avec sérénité de ce temps qui nous reste. Essayons d'éliminer les "après" ...
je le fais après ...
je dirai après ...
J'y penserai après ...
On laisse tout pour plus tard comme si "après" était à nous.
Car ce qu'on ne comprend pas, c'est que :
après, le café se refroidit ...
après, les priorités changent ...
après, le charme est rompu ...
après, la santé passe ...
après, les enfants grandissent ...
après, les parents vieillissent ...
après, les promesses sont oubliées ...
après, le jour devient la nuit ...
après, la vie se termine ...
Et après c’est souvent trop tard....
Alors... Ne laissons rien pour plus tard...
Car en attendant toujours à plus tard, nous pouvons perdre les meilleurs moments,
les meilleures expériences,
les meilleurs amis,
la meilleure famille...
Le jour est aujourd'hui... L'instant est maintenant...
Nous ne sommes plus à l'âge où nous pouvons nous permettre de reporter à demain ce qui doit être fait tout de suite.

bonheuraunaturel.fr

Accepter l'impermanence de la vie pour être heureux - Bonheur au naturel

bonheuraunaturel.fr “Il n’existe rien de constant si ce n’est le changement.” Bouddha.   En tant que grande nostalgique, accepter l’impermanence de la vie a été et est toujours un de mes plus grands challenges. La prise de conscience que les choses ne durent pas est souvent la cause d’une grande souffran...

Méthode Ho'oponopono

Lettre à moi-même;

"Cher moi-même,

Je travaille chaque jour à être une personne meilleure.
Et pour cela, je te demande, s’il te plait :

Aide-moi à saluer chaque nouvelle journée comme une
nouvelle opportunité de bien faire les choses.

Aide-moi à réfléchir aux choses d’une façon à
laquelle je n’avais pas pensé auparavant.

Aide-moi à être le genre de personne que
je respecterais et admirerais si je la voyais agir.

Aide-moi à faire une différence positive dans ce monde,
petite ou grande, en agissant positivement
chaque fois que je le peux.

Aide-moi à être ouvert aux défis du changement.

Aide-moi à ne pas me détourner des choses juste
parce qu’elles sont difficiles.

Aide-moi à faire face à mes peurs et à faire
les choses que je voudrais faire, même quand
elles me rendent nerveux.

Aide-moi à être généreux avec ce que j’ai à
offrir aux autres.

Aide-moi à être reconnaissant pour chaque
seconde de vie que je reçois, à prendre de
bonnes décisions dans ma vie et à les
transformer en actions.

Aide-moi à rendre plus belle la journée de
quelqu’un qui m’aura rencontré aujourd’hui.

Aide-moi à accepter mes erreurs comme des
expériences et un apprentissage.

Aide-moi à m’aimer moi-même, avec tous mes
défauts et toutes mes qualités.

Aide-moi à ne pas me soucier de ce que les
autres pensent.

Et aide-moi avoir confiance en ma capacité de réussir.

Je te remercie.

Moi."

~Auteur inconnu

Les Allumettes

△▼ Aujourd’hui, on voudrait vous dire … △▼

… de vous souvenir du temps où vous vouliez ce que vous avez.

Et de réaliser combien vous avez avancé.
Combien vous avez remporté de victoires.
Combien vous pouvez et devez être fier/fière de vous.
Et reconnaissant(e) à la vie de vous avoir apporté ce que vous avez aujourd’hui.

Dans cette course effrénée de développement et de transformation, on oublie souvent de se poser, simplement, de fermer les yeux et de regarder ce que l’on a déjà accompli.
De l’accueillir avec amour et reconnaissance.
De le remercier.
Et de se remercier.
Surtout.

De prendre conscience de tout ce que l’on a déjà changé.
De tout le chemin que l’on a parcouru pour en arriver à qui l'on est devenu aujourd'hui.

C’est vrai, j’oublie trop souvent d’où je reviens.
Tout ce que j’ai traversé.
Tout ce que j’ai changé et tout ce que j’ai enduré.
Les parties de moi que j’ai accueillies, acceptées puis, pour certaines, transcendées. Ce que j’ai laissé derrière moi. Ce dont je me suis libérée.
Pour en arriver là où j’en suis aujourd’hui.

C’est vrai, souvent, on veut plus.
On aimerait que les choses aillent plus vite.
On s’impatiente. On regarde devant. Parce qu’on veut avancer. Aller plus loin. Toujours plus loin.

Mais si aujourd'hui on prenait un moment pour se retourner et regarder en arrière.
Vous souvenez-vous d’il y a un an ? Deux ans ? Trois ans peut-être ?
Où étiez-vous ?
Que faisiez-vous ?
Qui étiez-vous ?
Comment vous sentiez-vous ?
Et que souhaitiez-vous au plus profond de votre coeur ?

Et quelles choses ont changé depuis ?

Fermez les yeux. Prenez un instant. Retournez-vous. Regardez. Souvenez-vous.
Et revenez à aujourd’hui.

Aujourd’hui, on voudrait vous dire de vous souvenir du temps où vous vouliez ce que vous avez à présent; peut-être un enfant, un(e) amoureux/se, un projet, une passion, une liberté retrouvée ou simplement un ressenti dans votre coeur.
Quoi que ce soit que vous avez et que vous avez désiré pendant longtemps. Et qui est là aujourd’hui, chaque matin, quand vous vous levez.

Je voudrais vous dire qu’à présent vous pouvez dormir tranquille. Vous pouvez vous reposer. Et apprécier.

Et que même si tout s’arrêtait là, en fait, ce serait déjà assez

J’AI PAS LE CHOIX!

Probablement la phrase que j’entends le plus souvent dans ma profession! Une phrase que j’ai dite longtemps aussi.
Combien de fois répondons-nous « j’ai pas le choix! » à quelqu’un qui nous donne un conseil ou qui nous propose une solution à l’un de nos problèmes?
Souvent, cette phrase est précédée de « Oui mais… » comme dans "Oui mais j’ai pas le choix!"

Cette fameuse phrase est l’argument massue qu’a trouvé notre ego pour éviter de changer quoi que ce soit et ainsi se mettre en danger. En exposant notre problème, il attire l’attention et la compassion, en entendant la solution, il se réfugie dans son rôle de victime qui n’a, selon lui, aucun pouvoir sur la situation, d’où son célèbre "j'ai pas le choix!"

Ces quelques mots nous enferment dans une victimite aigue, dans un immobilisme ankylosant qui fait perdurer le problème, qui nous légitime de nous plaindre, qui gâche notre vie par peur d’oser s’en sortir.

Comprenons bien qu’à chaque fois que nous prononçons ces mots, c’est la victime en nous qui se plaint de son triste sort et qui renonce à vivre une vie meilleure, simplement pour le plaisir sadique de perpétuer sa souffrance.

Oui nous avons toujours le choix :
Le choix d’accepter ce que nous vivons.
Le choix de dire
« ça ne me plaît pas mais c’est ce que je vis en ce moment. Ça aussi passera »
Le choix de dire « je ne trouve pas la solution pour faire autrement maintenant mais je vais y arriver ».
Le choix de dire : « c’est trop difficile pour moi en ce moment, je vais aller chercher de l’aide ».
Le choix de dire "Ouf! C’est pénible, mais tout passe, tout change"

Ainsi, nous reprenons le pouvoir sur ce que nous vivons et surtout, surtout, nous cessons d’agir en victime, l’un des plus grands obstacles à notre bonheur.

Diane GAGNON
www.ecoute-toi.fr

France Ô

Bien plus qu'un simple fruit, la banane détient des vertus médicinales insoupçonnées 😮

(re)voir "La banane, l'or des Antillais" sur France.tv ▶️ bit.ly/2TkskN 📲💻

Si Seulement

J'ai pas les Mots juste magnifique...!
Prenez le temps de l'écouter ❤
(Marion Seclin)

plante-essentielle.com

Huile essentielle de livèche: l'antipoison qui pète un plomb

plante-essentielle.com Avec la période de détox qui pointe le bout de son nez, j'avais envie de vous parler d'une plante dont c'est la spécialité. A tel point qu'elle est réputée pouvoir vaincre une intoxication aux métaux lourds ! Réalité ou science-fiction cette huile essentielle qui pète les plombs ? Bon en r...

En amour, nos peaux sont plus intelligentes que nos mots…

Nous traversons parfois des moments tendus, l’ambiance est lourde ; chez certains gorgée d’étincelles, chez d’autres empesée de silences chargés.
Nous nous sentons déconnectés, à des kilomètres l’un de l’autre…
Le passage est douloureux, plus où moins selon notre sensibilité (et selon la vigueur de nos blessures d’enfance).

Brutus se taille la part du lion, notre réactivité est aux commandes et nous pensons naïvement qu’elle nous protège de notre
«affreux » partenaire (qui a du faire bien des choses de travers, sinon nous n’en serions pas là ).
Parce que lorsque l’autre appuie sur nos «boutons rouges », ces zones de nous qui demandent à grandir, nous préférons le trouver affreux et mettre sur lui le blâme plutôt que de regarder l’appel de la vie à grandir, à nous déployer plus large, à récupérer nos talents.

Avez-vous remarqué que dans ces moments là nous ne nous regardons plus (je parle de goûter son partenaire avec les yeux, d’investir le pont du regard …), et nous ne nous touchons plus, ni les mains, ni les corps, rien ! …

Quelle bêtise de nous priver de ces canaux à des moments où le besoin de connexion , de sécurité affective est si criant!

Evidemment nous allons avoir à faire un travail de nettoyage, évidemment nous devrons visiter ces endroits sensibles qui ont été touchés, évidemment il faudra passer par le langage et ne pas rater une occasion de se connaitre mieux. Sinon la fermentation de toutes ces occasions empoisonnera l’espace sacré de notre relation…

Mais l’heure n’est pas à la parole.

L’heure est aux peaux.

L’heure est aux respirations.

L’heure est aux corps.

Devenez intentionnel et conscient dans la relation.

Prenez votre partenaire dans vos bras, en silence, au moins une minute.
Sentez son odeur, si familière; sa chaleur, tellement touchante; les battements de son cœur, sa respiration, il est vivant, sensible, il est là avec vous…
Regardez-vous dans les yeux avec des yeux doux, regardez-vous dans les yeux longuement, reconnaissez-vous.
Vous étiez tellement loin!
(à faire aussi quand la météo est au beau fixe, c’est du carburant pour votre relation).

Prenez-vous les mains, laissez-vous sentir l’autre, ne serait-ce que par ce contact.
Depuis tous ces mois, toutes ces années ensemble vous avez créé un code avec vos peaux, c’est votre code à tous les deux.
Vos peaux savent le merveilleux de l’autre, elles ne se seront pas laissées avoir par vos cerveaux et leurs cohortes de projections et d’élucubrations douloureuses…

Votre cerveau va commencer à inonder votre corps d’un cocktail d’hormones bénéfiques pour le lien, l’apaisement, le bien-être… et la santé en général!
(peau, système immunitaire ….)

Ne vous privez plus jamais de ce média des peaux, vos mains l’une dans l’autre échangent des milliers d’informations à votre insu et sont dans ces moments beaucoup plus constructives que vos cortex.
Ne vous privez jamais de cette nourriture de l’étreinte.

Quand vous dormez, laissez toujours traîner une main, un mollet, une fesse à portée de l’autre; même en dormant, ça communique! Surtout ne faites pas chambre à part quand l’heure est à l’orage, vos passeriez à côté de belles occasions de reconnexion (sans rien forcer surtout ).

Laissez-vos corps retrouver le chemin de vos cœurs!

Florentine d’Aulnois-Wang

Sympa

Essaie ces différentes herbes pour garder tes organes en bonne santé:

RCI Guadeloupe

Les vertus du curcuma avec le docteur Suzie Zozio sur RCI dans votre émission C’EST LA VIE avec Dee Lay !

Retrouvez les conseils santé du Docteur Zozio sur la page Facebook du magazine Krisalyde : https://www.facebook.com/magazinekrisalyde/

#guadeloupe #curcuma

Les Allumettes

△▼ Aujourd’hui, on voudrait vous dire … △▼

… que quoi qu’il arrive, vous êtes et serez toujours là pour vous.

Que quoi qu’il advienne dans votre vie.
Vous avez entre vos mains ce qu’il y a de plus précieux au monde.
Ce qui compte, par dessus tout.
Ce qui vaut de l'or.
Ce qu’il y a de plus beau.
Vous.

Qu’il est possible à chaque moment de doute,
A chaque fois que vous avez peur,
A chaque fois que vous ne savez plus.
De vous rappeler que vous êtes là.
Et que l’essentiel est là. En vous.

Je ne sais pas où je vais.
Mais je sais que je suis là.
Je ne sais plus ce que je veux.
Mais je sais que je suis là.
J’ai peur.
Mais je sais que je suis là.
Pour moi.

Je sais que je suis là.
Et je reviens à cette confiance. En moi.
A cette sécurité.
A cette stabilité.
A cet ancrage.
En moi.

Et à chaque fois que j’ai peur.
A chaque fois que je doute.
A chaque fois que je me décourage.
Je reviens à cet espace.

Ce lieu où tout est calme.
Où tout est juste.
Où tout prend sens.

Cet endroit où je peux me déposer.
Me reposer.
Et être.

Cet endroit où il n'y a pas de vagues.
Comme au fond de l’océan.
Où tout est calme.
Tout le temps.

Cet endroit.
Qui est en moi.
A moi.

Et dans cet endroit,
Je suis confiant(e).
Je suis léger/ère.
Je suis libre.
Je suis moi ❤

Zoé pour Les Allumettes

Crédit photo : Billy Pasco

youtube.com

Gayatri Mantra Tina Malia

Gayatri significa aquello que salva cuando se repite, aquello que redime, que libera, que protege a quien lo canta. OM BHUR BHUVAH SVAHA TAT SAVITUR VARENYAM...

PROMOTION AVRIL!!!
Tout le mois d 'avril plongez dans un bain de sérenité avec un massage aux Fleurs de Bach.
50 euros au lieu de 70.
Vous ferez un voyage extraordinnaire vers la détente et le lacher prise.
www.ecoute-toi.fr.

sain-et-naturel.com

Je bois de l'eau tiède citronnée avec du curcuma tous les matins. Voici pourquoi Sain et Naturel

👍

sain-et-naturel.com Je bois de l'eau tiède citronnée avec du curcuma tous les matins. Voici pourquoi Je bois de l'eau tiède citronnée avec du curcuma tous les matins. Voici pourquoi Le curcuma et l'eau citronnée ont tous les deux des avantages incroyables pour la santé, mais si vous les prenez ensemble, les effet...

sain-et-naturel.com

Appuyez sur les points de votre main pour apaiser vos douleurs Sain et Naturel

sain-et-naturel.com Appuyez sur les points de votre main pour apaiser vos douleurs Points de votre main Un médecin américain fut intrigué en 1910 par la façon dont les indiens d’Amérique luttaient contre la douleur. Il avait remarqué que les Indiens massaient des points situés sur la paume des mains et sur

Les Allumettes

△▼ Aujourd’hui, on voudrait vous dire … △▼

… d’accepter les mouvements et les cycles de la vie.

Parce que tout va et tout vient.
On le sait.
Parce que tout s’en va et tout revient toujours.
C’est vrai.
Parce que rien ne dure mais que rien ne part jamais vraiment.
Parce que tout est changement.
Et que la vie est un mouvement.
Tout le temps.

Un jour, la confiance est là.
Le lendemain, la peur reprend sa place.
Un jour, la certitude nous habite.
Puis très vite revient le doute.
Un jour, on est ouvert, léger, en paix.
Et l’instant d’après, le passé revient nous hanter.

Combien de fois nous sommes-nous remis(e) en question?
Avons-nous douté de nous, de notre chemin, de notre place sur la terre?
De la raison pour laquelle nous sommes ici et nous nous levons chaque jour?
Combien de fois nous sommes-nous perdu(e). Trouvé(e). Et perdu(e) encore.
Combien de fois avons-nous trouvé un sens à tout ça, pour ne plus en être certain l’instant d’après?

Comme il peut être fatiguant par moment d’être en mouvement.
Comme j’aimerais certains jours savoir où je vais. Ce que je veux. Et ce que la vie me réserve.

Après m’être trouvée cent fois, aujourd’hui j’ai l’impression de me reperdre.
Aujourd’hui, je doute à nouveau.
De ce que je veux. De la direction dans laquelle je dois aller. Des choix que je dois faire. De ce qui me fait du bien. Et de ce que j’aime, en fait.

Mais aujourd’hui, plutôt que de résister, j’ai envie d’accepter.
Accepter que chaque jour soit différent. Que chaque étape amène un nouvel élément. Que chaque challenge soit un pas de plus. Que rien ne soit permanent. Jamais. Et que tout évolue. Tout le temps.

J’ai envie d’accueillir ces moments de vide comme ces moments où tout rayonne.
Parce que ces rythmes font partie de moi. Ils font partie de la vie. De mon essence. De mon histoire. De qui je suis profondément.
Et qu’ils m’apprennent - à chaque mouvement, à chaque nuance, à chaque changement - à recevoir. A accueillir. A accepter. Et à me rendre à ce qui est.

Aujourd’hui, on voudrait vous dire de vous laisser traverser par ces changements.
Par la vie, par les doutes et les moments plus difficiles.
D’être réceptif/ive aux mouvements et aux cycles de la vie.
De les laisser vous imprégner.
Parce qu’ils sont notre véritable nature.
Parce que la beauté de qui nous sommes émerge aussi à travers ce que nous vivons.
Parce que nous sommes ce que nous vivons.
Et que chaque évènement qui nous traverse laisse un petit quelque chose unique et indélébile en nous.

Et parce qu’un jour, on s’arrête sur le bord du chemin et tout à coup on comprend.
Combien il est beau de regarder la vie changer.
Combien il est magique de la voir évoluer.
Et nous récompenser.
Enfin ❤

Zoé pour les Allumettes

Crédit photo : Jack Thacker

Vous voulez que votre entreprise soit Clinique la plus cotée à Bouillante?

Cliquez ici pour réclamer votre Listage Commercial.

Vidéos (voir toutes)

Fleurs de Bach sur canal10

Emplacement

Adresse


Desmarais
Bouillante, Guadeloupe
97125

Heures d'ouverture

Lundi 09:00 - 18:30
Mardi 09:00 - 18:30
Mercredi 09:00 - 18:30
Jeudi 09:00 - 18:30
Vendredi 09:00 - 18:30
Samedi 09:00 - 18:30
Dimanche 09:00 - 13:00
Autres cliniques à Bouillante (voir toutes)
Pharmacie de Losteau Pharmacie de Losteau
ZAC De Lostau - Pigeon
Bouillante, 97125

Notre équipe est à votre service du lundi au samedi de 8h à 13h et de 15h à 19h. Tél : 0 590 990 844